20/01/2023

Nous voilà enfin réunis pour les premiers vœux de ce mandat si particulier.

Chaque début d’année, en regardant l’avenir nous voulons dire le meilleur à celles et ceux qui nous entourent. L’an dernier, au moment des vœux, nous n’imaginions pas que l’Europe deviendrait un théâtre de guerre, que les frontières d’un pays si proche allaient être bafouées par son voisin avec toutes les conséquences tragiques pour le peuple ukrainien et les conséquences indirectes pour le reste du monde.

La crise sanitaire depuis près de trois ans, la crise énergétique et l’inflation aujourd’hui ont bien perturbés ces trois premières années de mandat.

Beaucoup d’entre nous : Des artisans, des entreprises et les collectivités publiques souffrent et sont surtout dans l’inconnu.

Néanmoins, depuis 2020, les élus du conseil municipal sont à l’œuvre et à l’action. Concentré sur notre projet de mandat, vous avez pu visualiser dans le film un bon nombre d’actions concrètes et vous avez pu vous rendre compte de l’avancée du projet majeur de ce mandat : la construction de la périscolaire.

L’enfance et l’éducation sont des sujets prioritaires. La jeunesse actuelle comme dans toutes les époques est turbulente, pleine d’ambition, pleine d’énergie.
Il faut la guider, l’accompagner, lui donner les moyens. C’est le monde de demain. L’avenir ne se prévoit pas, il se construit.

Dans l’aménagement de la commune, nous avons un programme sur dix ans de travaux pour la gestion des eaux pluviales, pour éviter de revivre les inondations de 2020 et 2021.

Puis nous sommes aussi à l’étude sur l’étape d’après avec l’aménagement du bas du bourg et des abords du Chaiseau.

Nous travaillons également sur la revitalisation du centre bourg. Le temps politique est long et parfois très long, ce que nous réfléchissons et actons en 2023 se verra au mieux dans dix ou quinze ans. D’autres élus reprendront les dossiers comme nous l’avons fait en début de mandat .

Le budget 2023 n’est pas encore voté et la rigueur budgétaire sera au cœur des discussions et s’il est encore trop tôt pour parler des investissements de cette année, ce qui est déjà acté : C’est l’arrivée de la fibre et d’une police municipale mutualisée avec quatre communes voisines sur le premier semestre. Une police municipale pour faire de la prévention, de la pédagogie mais également des contrôles. Ne laissons pas s’installer les incivilités du quotidien.

Je tiens à féliciter toutes les associations de la commune pour leur dévouement et on sait que ces deux dernières années ont été compliquées alors merci. Et je remercie également toutes les personnes qui se mettent à un moment donné au service des autres. On peut le faire de multiples façons : Tenir un créneau horaire à la buvette de la fête de l’école, accompagner les enfants lors d’un pédibus, aider à repeindre les vestiaires du foot, ouvrir et fermer une église le matin et le soir, préparer la salle polyvalente pour le don du sang, etc … sont autant d’actions d’une valeur inestimable. On aura besoin de tout le monde. Une petite commune ne peut pas vivre sans la solidarité et l’entraide. Être une petite commune, ce qui peut paraitre au départ comme une faiblesse, peut être aussi une véritable force pour résoudre des problématiques en étant au plus près des gens, plus agiles et plus rapides.

Mais une commune aussi petite qu’elle soit ne peut pas tout, et ne peut pas tout avoir et ne doit pas tout avoir. Cela n’aurait pas de sens et cela serait surtout déraisonnable.

Nous avons la chance de vivre au sein d’un territoire riche d’un passé, de ses cultures mais surtout complémentaires entre petites, moyennes et grosses communes et qui partagent une même vision de ce territoire.

Avec ses onze communes, La communauté de communes sèvre et Loire travaille depuis quelques années sur un vrai projet de territoire avec un plan local d’urbanisme intercommunal mais qui est contraint par des nouvelles lois qui arrivent sur l’urbanisation, des règles qui seront très restrictives dans les années à venir.

Nous ne pourrons plus comme dans le passé construire de façon extensive en dehors même du bourg, sauf quelques exceptions, tout ceci afin de limiter et de préserver les terres agricoles et forestières.

Nous ne connaissons pas encore toutes ces règles mais il faudra trouver des solutions pour que les communes se reconstruisent sur elle-même et que nous puissions continuer à développer nos bourgs et offrir la possibilité à nos jeunes de vivre sur notre territoire.

Nous organiserons prochainement des réunions publiques pour bien expliquer les différentes orientations choisies.

Mais ce travail en commun porte déjà ces fruits : une école de musique intercommunale, des actions concrètes sur le développement durable, on l’a vu avec les vélos électriques, sur l’assainissement avec notre station d’épuration, sur les déchets, la culture avec la fresque murale, sur la solidarité et j’en passe.

Chacun s’y retrouve et nous serons encore plus forts individuellement et collectivement dans quelques années.

Gardons notre optimisme. 2023 sera une belle année, une année pleine de belles surprises, de belles rencontres, de belles animations.
Innovons, provoquons, créons, soyons force de propositions.

Regardons aussi tout ce qui va bien. Si nous devons faire les choses sérieusement, autant les faire dans la bonne humeur, gardons des notes d’humour, de la légèreté et de la bienveillance entre nous.

Je tiens à remercier également l’ensemble du personnel communal.
Un personnel dévoué et polyvalent. La polyvalence est un des facteurs de réussite de nos services qui ont peu de moyens mais ils font le maximum pour le bien commun.

Je vous souhaite à tous une très belle année 2023.

Je vous remercie.