13/11/2021

            L'automne nous apporte ses couleurs magiques ! La situation sanitaire s’améliore, l’épidémie de covid-19 semble se calmer. Peut-être verrons-nous bientôt le bout du tunnel mais en attendant restons prudents !
            Notre vie sociale reprend ses droits, nous en avions besoin. Vous avez été nombreux à répondre présents aux manifestations proposées depuis quelques semaines (le concert du St Jo’, la journée ramassage des déchets, « les belles rencontres »). D’autres évènements sont programmés dans les prochains mois, à commencer par un marché de noël le samedi 27 novembre à l'initiative d'une habitante de la commune et les élus vous inviteront à partager un vin chaud à cette occasion et le théâtre amateur de retour sur les planches le samedi 11 décembre.
            Depuis cet été, de nombreux travaux ont été réalisés : la première tranche de la réfection du trottoir rue du vignoble, le ravalement d'une partie de l'église, un muret devant la salle de sport, le lotissement du Souchais sort de terre, du bicouche à plusieurs endroits de voirie, la station d’épuration totalement opérationnelle à partir de ce mois…
            L'étude hydraulique se poursuit et un nouveau bassin d'orage va être créé en amont du lotissement des Corbetières afin de ralentir le circuit de l’eau en cas de fortes pluies.
            Début octobre, une nouvelle analyse a débuté avec un bureau d'études du département sur le devenir de notre centre bourg pour la prochaine décennie. Quels services ? Quel habitat ? Quels commerces ? Quels aménagements pour demain !
            Le grand dossier de ce bulletin est consacré à l'histoire de notre commune. Dans cette période où nous accueillons de nouveaux arrivants, il nous semble important que tout le monde puisse s'approprier l'histoire et le patrimoine de La Regrippière .
            Les vieilles pierres ont traversé le temps et nourrissent notre envie d'éternité. Elles sont un cadeau du passé ; elles nous invitent à nous arrêter dans un monde où l'on ne s'arrête plus. Levons les yeux ! Le patrimoine est un bien commun, quelque chose qui nous rassemble quand tant de choses nous divisent. C'est un devoir de le protéger. Acceptons l'idée qu'il ne nous appartient pas et que nous devons le transmettre ; redécouvrir le patrimoine, ce n’est pas regarder béatement le passé, bien au contraire.
            Nous avons la chance de vivre dans un vignoble labellisé " Pays d'art et d'histoire " profitons-en !
            Dans ce dossier, l'ancien maire Joseph Boiteau nous parle de son père et de la vie des « poilus » durant la 1ère  guerre mondiale. Le devoir de mémoire est essentiel. J'invite, par la même occasion, ceux qui le souhaitent, aux commémorations qui auront lieu le 11 novembre.
            Dorénavant, nous retrouverons dans chaque bulletin, un article sous la thématique " Toute une histoire ", sur un moment de notre passé. Nous commencerons, cette fois, par " les origines de la commune " et je remercie infiniment madame Hélène Pineau pour le travail de recherche minutieuse dans les différentes archives départementales et religieuses. Nous avons puisé dans ses sources qui sont d'une richesse inestimable.
            Nous vous souhaitons une bonne lecture et continuez à prendre soin de vous et de vos proches !