06/11/2020


Léon avait 19 ans, Julien 22 ans, Louis 35 ans…. Ils sont partis de la Regrippière avec d’autres copains vers des régions inconnues, prenant les moyens de l’époque, pour ne parfois jamais revenir.
La « Grande Guerre », comme on l’appelle, est une période tragique de notre histoire. Ils ne savaient sûrement pas ce qui les attendait, laissant parents, compagne, femme et enfants, seuls, sans nouvelles, restant à travailler à la ferme ou dans un commerce.
Ceux qui sont revenus se sont souvent réfugiés dans un mutisme pour épargner leurs proches des horreurs vécues ; ce que les livres et les films ne pourront jamais retranscrire.
61 Regrippiérois ne sont pas rentrés, sur une population d’environ 1000 habitants à l’époque. Une génération sacrifiée ! Il est toujours difficile de regarder l’histoire avec les yeux d’aujourd’hui.
 
 Les noms de ces jeunes hommes sont gravés sur notre monument aux morts au milieu du cimetière pour ne pas oublier. Ils défendaient leur pays, leur drapeau sans avoir rien demandé. À ce titre, les commémorations du 11 novembre sont essentielles même en période de crise sanitaire. Elles rendent hommage à toutes les victimes de cette guerre. Ces commémorations peuvent paraître pour certains, ringardes, « réac », « va-t-en-guerre, désuètes, d’un autre temps, voire inutiles, et pourtant elles sont plus que jamais d’actualité au regard des conflits dans le monde. Nous sommes une grande majorité à n’avoir pas connu de périodes de guerre, à vivre dans un pays en paix. Beaucoup de continents et de pays ne connaissent pas cette trêve.
 
 La conscience du temps qui passe chez l’homme suppose irréversiblement un devoir de mémoire. Sans passé, sans racines, l’homme serait incomplet. Merci aux associations d’anciens combattants, à Joseph Boiteau membre et ancien maire, de perpétuer cette mémoire, d’aller dans les  écoles, de parler de l’histoire de notre commune avec les plus jeunes, de restaurer les archives pour ne pas oublier. C’était il y a quelques années seulement, c’était hier !
 
Depuis plusieurs mois, la crise sanitaire a mis à mal les associations, financièrement et moralement. Les reprises se font parfois difficilement. Nous avons près d’une trentaine d’associations communales, ce qui démontre la richesse du mouvement associatif local et votre engagement pour la collectivité. L’entraide et la solidarité font partie de l’histoire du territoire, du vignoble. Les règles sanitaires nous obligent parfois à restreindre ou à annuler des événements, qui nous privent de nos loisirs ou de notre sport. La municipalité sera toujours au côté des associations pour trouver des solutions, mais également vous protéger. Merci à tous les bénévoles qui donnent de leur temps.
Le café restaurant est fermé. C’est une mauvaise nouvelle ! Le conseil municipal va œuvrer pour rechercher un nouveau repreneur.
 
Une pensée pour Madame Odile TERRIEN qui nous a quitté récemment. Toujours disponible, c’est avec beaucoup de courage qu’elle a tenu la « superette » de la commune durant de nombreuses années.
 
Le repas des aînés n’aura pas lieu cette année, un événement attendu et apprécié, mais nous le célébrerons différemment. Nos aînés sont les plus touchés par l’isolement, nous garderons le lien quoiqu’il arrive !
 
Les différents projets de la commune engagés suivent leur cours. Nous avons validé l’emplacement du futur bâtiment de la périscolaire ; nous élaborerons prochainement un appel d’offres en vue de trouver un architecte qui mènera à bien ce projet. L’antenne « Orange » est branchée ce qui va permettre d’améliorer notre niveau de réseau. Un bord de route a été aménagé, route de la Tranchais ainsi que devant l’entrée de l’école privée.
Nous travaillons avec la communauté de communes pour construire un vrai projet de territoire avec une complémentarité et une solidarité entre les communes.
 
Nous sommes de nouveau confinés. C’est une nouvelle période difficile à passer.
Ne relâchons pas notre vigilance face au virus, soyons prudents et restons unis.

Pascal EVIN
 

En poursuivant votre navigation sur ce Site Internet, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de ce site et de ses services.